Entreprendre, créer une entreprise, comment augmenter les chances de réussite ?, La plupart des jeunes entreprises requière un investissement important et immédiat. sans retour sur investissement rapide. Les risques que celles-ci ne soient pas rentables sont élevé au regard du manque de visibilité sur l’activité. Lille, Wattrelos. Entreprendre,créer,entreprise,comment,augmenter,chances,réussite,Critères,pour,être,financé,Quel,soit,l’organisme,financeur,exigera,dossier,solide,complet,sera,composé,d’une,étude,marché,accompagné,plan,trésorerie. Critères pour être financé  Quel que soit l’organisme financeur, il exigera un dossier solide et complet, qui sera composé d’une étude de marché accompagné, un plan de trésorerie et.

Entreprendre, créer une entreprise, comment augmenter les chances de réussite ?

La plupart des jeunes entreprises requière un investissement important et immédiat. sans retour sur investissement rapide. Les risques que celles-ci ne soient pas rentables sont élevé au regard du manque de visibilité sur l’activité.

Critères pour être financé

Quel que soit l’organisme financeur, il exigera un dossier solide et complet, qui sera composé d’une étude de marché accompagné, un plan de trésorerie et d’un prévisionnel comptable établit sur 3 année avec 3 hypothèses :

  • Hypothèse basse
  • Hypothèse moyenne
  • Hypothèse haute

Par ailleurs, il est important que les entrepreneurs présentent leur cursus professionnel, ce qui confortera d’autant plus l’organisme financeur et de cautionnement.

Le prêteur doit être convaincu par votre profil, votre étude de marché, votre plan de financement mais aussi par votre comportement financier.

L’idéal est de se faire conseiller et accompagner dans cette procédure longue et angoissante.

Financement par des aides publiques

Tout le monde peut avoir une idée et créer son entreprise. Cependant pour la pérennité de celle-ci, le fondateur doit trouver un financement, cette étape fondamentale est la plus compliquée. Plusieurs solutions sont possibles comme l’autofinancement, les aides publiques, les fonds privés mais le parcours s’avère long au regard de la lourdeur administrative.

Pôle Emploi propose plusieurs systèmes d’aide à la création d’entreprise comme l’ACRE aide aux créateurs et repreneurs d’entreprises, qui exonère partiellement pendant 12 mois les cotisations sociales personnelles des dirigeants, le NACRE nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise ou encore l’ARCE aide à la reprise ou à la création des entreprises. Un projet innovant peut aussi être évaluer par le ministère de la recherche pour être aidé financièrement.

D’autres aides comme les aides régionales ou encore l’appel au réseau initiative France sont disponible aux créateurs et repreneurs d’entreprises.

Enfin, la Banque Publique d’Investissement propose des dispositifs d’aide à la création d’entreprise, notamment le prêt participatif d’amorçage qui propose aux entreprises d’anticiper les levées de fonds en empruntant une somme dédiée aux recherches innovantes. La BPI a lancé la bourse French Trench, cette bourse s’élève à 30 000€.

Un projet innovant, besoin de lever des fonds

Plusieurs possibilités pour lever des fonds de capitaux :

  • Le crowdfunding

Autrement dit, le financement participatif. Il consiste à faire appel à un grand nombre de personnes dans le but de financer un projet sans aucune aide d’établissements financiers. Généralement, c’est un financement viral donc son succès dépend de votre leadership.

  • Les business angels

Ce sont des investisseurs qui connaissent le fonctionnement d’une création d’entreprise mais aussi le secret de leur pérennité. Ce sont des personnes qui parieront sur votre projet une somme considérable. Généralement, les business angels aident au développement de l’entreprise en influençant leur réseau. Ces investisseurs sont difficiles à convaincre.

  • Le capital risque

Un peu plus tard dans la vie d’une entreprise, les capitaux-risqueurs sont très exigeants puisqu’ils investissent des sommes exorbitantes qu’on compte en millions.

  • Les banques

Les fidèles partenaires banquiers étant les acteurs principaux du marché des professionnels, restent tenaces et difficiles à convaincre mais. Cette solution classique et durable propose les conditions plus agréables. Le banquier va étudier votre profil et il vous connait, peut-être même depuis des années, il prendra donc en compte votre comportement bancaire pour savoir si vous êtes capables de gérer votre entreprise et d’apporter un financement propre. Ensuite, il évaluera la tendance du marché de l’activité visée enfin il épluchera en détail votre plan de financement pour connaître la rentabilité du projet.

Faire appel à un conseiller en financement

Un projet demande une étude et une veille stricte. Il est nécessaire de faire appel à un expert pour vous conseiller sur les points suivants :

  • Choix de structure et de la forme juridique
  • Fiscalité
  • Type de financement

Le conseiller financier est le partenaire qui vous offrira la solution sur-mesure. Intermédiaire entre l’emprunteur et l’organisme prêteur, vous bénéficierez d’un gain de temps. Vous aurez des conditions avantageuses car son talent de négociateur lui permet de faire jouer la concurrence pour vous obtenir le meilleur taux, les meilleures garanties financières. Il vous aiguillera dans le choix de votre crédit et ses modalités.

Avant tout ça et pour optimiser toutes vos chances d’obtenir un crédit, il construira avec vous votre business plan et surtout votre étude financière de manière à ce que votre projet soit défendable devant tout organisme.

Pour tout projet, vous pouvez réaliser une étude gratuite et sans engagement Cliquez ici



Retour