Investir et défiscaliser grâce au statut loueur en meublé non professionnel, Devenir loueur en meublé non professionnel vous permet d’obtenir des revenus locatifs non imposé d’un bien meublé. De quoi préparer votre retraite en toute tranquillité. Lille, Wattrelos. Investir,défiscaliser,grâce,statut,loueur,meublé,professionnel,statut,LMNP,quelques,mots,statut,loueur,meublé,professionnel,l’une,plus,meilleures,niches,fiscales,France,s’agit,aussi,d’une,plus,anciennes,LMNP,concerne,investissements,locati. Le statut LMNP en quelques mots  Si le statut loueur en meublé non professionnel est l’une des plus meilleures niches fiscales en France, il s’agit aussi d’une des plus anciennes. La LMNP concerne les investissements locati.

Investir et défiscaliser grâce au statut loueur en meublé non professionnel

Devenir loueur en meublé non professionnel vous permet d’obtenir des revenus locatifs non imposé d’un bien meublé. De quoi préparer votre retraite en toute tranquillité.

Le statut LMNP en quelques mots

Si le statut loueur en meublé non professionnel est l’une des plus meilleures niches fiscales en France, il s’agit aussi d’une des plus anciennes. La LMNP concerne les investissements locatifs dont les revenus ne dépassent pas un certain seuil : 23000,00€ par an ou 50% des revenus globaux du propriétaire par an. Ce statut est aussi destiné à conserver le bien locatif sur le long terme.

En étant LMNP, l’impôt se situe dans la catégorie des BIC, Bénéfices Industriels et Commerciaux. Toutefois, le loueur a 2 solutions : le régime forfaitaire dans lequel il est imposé sur la moitié des loyers ou le régime réel dans lequel il déduit charges et amortissements des recettes, c’est-à-dire on diminue les revenus locatifs ce qui sous entend qu’on diminue aussi les impôts.

Dès lors où les recettes annuelles excèdent 23 000,00€ et ces recettes excèdent les revenus du foyer fiscal. Alors, le statut devient loueur en meublé professionnel.

Les conditions du loueur en meublé non professionnel

Bien que non professionnel, le loueur doit s’immatriculer auprès du greffe du Tribunal de commerce dont dépend le bien en location. En ce sens, le loueur obtient un numéro de SIRET, la déclaration de son activité et il choisit le régime d’imposition.

Comme son nom l’indique, le logement doit être meublé, c’est-à-dire prêt à habiter. Le locataire doit donc juste y déposer ses effets personnels. 

Le loueur meublé non professionnel ne peut voir ses revenus locatifs supérieurs à 23 000,00€/an ou ces revenus ne peuvent excéder la moitié de ses revenus globaux.

Les avantages du statut loueur en meublé non professionnel

  1. Le statut est ouvert à tout le monde
  2. Depuis le 1er janvier 2020, la taxe sur les micro-logements a été supprimée.
  3. Depuis le 1er janvier 2020, le seuil de passage entre le régime micro bic et le régime réel simplifié est passé de 70 000,00€ à 72 600,00€

Le régime micro bic s’applique avant le seuil des 72 600,00€. Il permet de profiter d’un abattement de 50% sur les recettes, c’est-à-dire que la moitié des recettes est imposable. 

Le régime réel s’applique après le seuil des 72 600,00€. Il déduit des recettes les charges c’est-à-dire, les intérêts d’emprunt, les taxes, les travaux, les frais etc… Si les recettes diminuent, les impôts diminuent. 

Le statut de loueur en meublé professionnel, quels avantages ?

Dès que les recettes locatives excèdent 23 000,00€ et qu’elles dépassent les revenus professionnels, le statut change de non professionnel à professionnel. En basculant de statut, d’autres avantages s’additionnent. Par exemple, les amortissements ne peuvent être attribué aux revenus globaux durant la période de déduction des charges. Cependant dès que celle-ci touche à sa fin, les amortissements s’affectent aux recettes et donc elles deviennent égales à 0, elles ne sont donc pas imposable.  

Ensuite, si l’activité de location existe depuis au moins 5 années et que les recettes sont inférieures à 90 000,00€ le loueur échappe à la taxation des plus-values immobilières. Il bénéficie d’une exonération partielle jusqu’à 126 000,00€. Il échappe également à l’Impôt sur la Fortune Immobilière en ayant le statut de loueur en meublé professionnel.

 

Nous vous conseillons un accompagnement spécifique pour ces types de régimes fiscaux de manière à prévenir les éventuelles erreurs et les problèmes qui peuvent en découler.



Retour